greenawaySur le site Old book art, encore un article passionnant, consacré cette fois à Kate Greenaway. Les auteurs du site se proposent ainsi de redécouvrir Diamonds and Toads, datant des années 1870 une histoire adaptée de Charles Perrault et publiée par McLoughlin Brothers (une des éditeurs les plus créatifs des années 1860 jusqu'aux années 1920 et sur lequel nous aurons l'occasion de revenir). On pourra ici découvrir une grande partie des images réalisées par l'illustratrice anglaise pour cette édition.

On pourra également découvrir de très nombreuses illustrations de Kate Greenaway sur la base de donnée Illuminated Books Project, une ressource importante pour qui s'intéresse à l'histoire de l'illustration en Grande-Bretagne.