darotLes installations de Nicolas Darrot sont intriguantes, parfois dérangeantes, et paradoxalement souvent liées au monde de l'enfance. Il me semble, en effet, que ces sculptures associant animaux, insectes ou végétales et objets produits technologiques sont comme des relations incertaines et très créatrices que, bien souvent, les enfants aiment faire. Soit pour s'inventer d'autres mondes, soit pour se lancer des défis. Toujours très au courant des relations entre le monde de la nature (type sciences naturelles) et celui des machines (de toutes sortes), Nicolas Darrot s'invente ainsi des mondes et de nouvelles aventures (en Inde ou en Amérique latine). Dans ce voyage, on peut percevoir des insectes debout et vainqueurs, des automates qui s'animent à chaque passage de visiteurs ou même des éléments qui dansent. Et cette parade interroge souvent. On se croirait dans le monde des contes, nous sommes peut-être dans celui des réalités technologiques.

Le travail en images de Nicolas Darrot : http://www.flickr.com/photos/novino/sets/
Un film présenté sur Arte en mai prochain : http://www.arte.tv/fr/Echappees-culturelles/art-et-maniere/2489358.html
Le Galerie Eva Hober : http://www.evahober.com/nicolas%20darrot/Nicolas%20Darrot1.html